Saint-Quentin debout, Episode 2 : On passe à l’action !

0

Seulement trois jours se sont écoulés après son lancement que Nuit Debout SQY est déjà passé à l’action. Entre manifestation, solidarité et changement de lieu pour le micro ouvert, la motivation est là !

Depuis samedi dernier, le micro s’ouvre tous les soirs à partir de 18h00 à l’entrée du Parc de la Bièvre. Mercredi 20 avril, afin de toucher le plus grand monde possible, le mouvement s’est posé sur le parvis de la gare de Saint-Quentin en Yvelines. Les temps de parole libre sont l’occasion pour chacun de s’exprimer sur un tas de sujets.

Une action concrète a déjà été menée. En effet, le 19 février, Nuit Debout SQY c’est joint à Nuit Debout pour manifester devant le Technocentre Renault à Guyancourt, et tracter à chacune des entrées du centre de recherche. Le but était de s’opposer aux mesures drastiques de la direction : chantage, licenciement de masse, suppression des Augmentations Générales de Salaires etc… Des procédures disciplinaires à l’encontre d’un salarié, parce qu’il aurait proposé aux syndicats la diffusion du film « Merci patron ! » auprès des autres salariés, est également au cœur des indignations.

Hier, il y avait peu de monde à prendre la parole par rapport au nombre de personnes qui traversent le parvis à cette heure-là. Pourtant les débats étaient passionnés et les prises de paroles nombreuses, malgré les hésitations. Les forces de police étaient un peu inquiètes quant au déroulement de l’assemblée populaire mais, après avoir parlé avec deux organisateurs et relevé leurs noms, ils ont préféré jouer la carte de la confiance. Des remerciements leur ont été adressés au micro par Savana, l’une des organisatrices de nuit debout à SQY. Les sujets furent divers : la mauvaise conduite et le manque de moralité publique des gouvernements présent et passés, le travail en France et la nouvelle loi qui le menace, les paradis fiscaux, la politique locale, la consommation locale et le boycott des grandes marques et grandes enseignes, l’économie circulaire ainsi que le développement durable. Fréquemment, on a pu entendre au micro que Nuit Debout est bienvenue à SQY car Paris, c’est loin. Une bande d’amis se sont offerts un moment de liberté, et nous ont fait profiter de deux morceaux de rap à travers lesquels ils exprimaient leur ressentiment face à la société. Quelques minutes avant la fin, un monsieur fraîchement arrivé a exprimé tout son enthousiasme pour Nuit Debout SQY et, pendant son allocution au micro, interpellait les gens qui passaient pour qu’ils les rejoignent. Enfin, il les invitait à venir le 23 avril pour la prochaine assemblée générale sur le parvis de la Bibliothèque Universitaire.

Dès ce soir, Nuit Debout SQY reprend ses quartiers à côté de la Bibliothèque Universitaire de l’université. N’hésitez pas à y aller pour vous exprimer librement.

Tristan Péribois

Partager sur :

Infos de l'auteur

Tristan Péribois

Dionysien de naissance mais Guyancourtois de cœur, j'ai grandi entre Guyancourt, Montigny et Voisins. Passionné de lecture, d'écriture et de politique, j'ai crée un blog "Elections Guyancourtoises" et participé à la rédaction du journal local "Le Complément". Le Trappy Blog est une nouvelle étape dans mon engagement.