Mon origine pas ma croyance

0

Voilà, on commence une nouvelle année, je fais de nouvelles connaissances. Rapidement, et comme toujours, on me demande mon origine. « Tiens, elle a une tête de beurette ». Je compte cinq secondes avant la prochaine question, ou plutôt affirmation, que je devine : « Donc t’es musulmane ? ». Comment vous dire… non, je ne suis pas musulmane. Enfin il paraît qu’on peut être d’ « origine » musulmane, j’sais pas trop ce que ça signifie, mais j’ai cru comprendre qu’être musulman, c’était déjà croire en Dieu. J’y crois pas, ce qui règle assez rapidement le problème non ?

Ben non, parce que « attend mais DONC tu manges du porc ?? »

Euh… comment vous dire les gars… Non, je ne mange pas de porc.

« Ben pourquoi si t’es pas musulmane ?! ».

En vérité, je sais pas trop. Peut-être par tradition, par habitude. Peut-être une façon de me dire que de cette manière je garde une partie de la culture de mes parents et grands-parents. Je peux bien faire ça.

« Mais donc t’as jamais goûté ?! »

Si, plusieurs fois même. Pourquoi je me l’interdirais ?

En fait, je fais ma vie, je me pose pas la question. Pourquoi, si moi je ne me pose pas la question, on me la pose autant ? Est-ce quand je rencontre quelqu’un d’origine polonaise ou italienne je lui demande systématiquement s’il est catho ? Pourquoi ça surprend tant d’être d’origine algérienne mais pas musulmane ?

Classification, amalgame, et parfois hiérarchisation. J’veux pas être classée.

Partager sur :

Infos de l'auteur

Ines Belhous

Etudiante à SciencesPo St-Germain-en-Laye après une année de prépa, Trappes est pour moi le QG de mes engagements avec EPSA, asso' solidaire pour le Burkina Faso, et le TrappyBlog. Parfois révoltée, rarement résignée, j'aime parler de tout, même de féminisme!