Pas facile la liberté d’expression!!

0

Écrire et prendre la parole sont des exercices extrêmement compliqués.

Je me suis rendu compte que non seulement on ne nous donne pas assez la parole mais, en plus, que nous ne savons pas et nous ne voulons pas nous-même forcément la prendre.

C’est marrant car tout le monde se plaint de ne pas être entendu, qu’on s’en fout des préoccupations des jeunes et surtout celles des jeunes de banlieues, mais quand on leur donne l’opportunité de s’exprimer, est-ce qu’ils vont vraiment saisir leur chance ? est-ce qu’ils vont se sentir concernés ?

Je pense que notre génération manque de motivation. On ne prend jamais la peine de s’investir dans quoi que ce soit si on n’est pas sûr d’avoir des résultats. On veut tout déjà prêt et servi sur un plateau d’argent.

On me dit souvent « ça ne m’intéresse pas, et puis … personne ne connaît le Trappy blog vous n’êtes pas vraiment entendus, et de toute façon ça ne changera rien ».

Se rajoute à tout ça le fait que souvent, nous les jeunes de milieux modestes, n’avons pas toujours le niveau et le bagage intellectuel pour nous exprimer ou même les règles basiques d’argumentation pour entretenir un simple débat. C’est pour ça que certains expriment de façon plus ou moins violente ce qui les révoltent.

Peut-être que, pour l’instant, il n’y a pas beaucoup de monde qui lit nos articles, peut-être que les gens s’en fichent de ce qu’on raconte mais au fond on aura exercé un de nos droits fondamentaux qu’est la liberté d’expression. On aura su trouver le courage de prendre cette parole que personne n’ose plus prendre de peur de ne pas bien dire les choses ou de dire des choses qui n’intéressent personne.

Ce qui est sûr c’est qu’on est fiers de ce projet auquel on croit. Personnellement, c’est avant tout une expérience riche sur plan humain. J’ai découvert des gens qui sortent de l’ordinaire, qui ont des parcours qui m’ont souvent touchée, qui sont comme moi révoltés par les problèmes de société et qui veulent changer les choses.

Il me semble que le plus important est de laisser une trace de notre passage sur terre, de pouvoir se dire qu’au moins on a essayé.

Dikra Saadi

Partager sur :

Infos de l'auteur

Dikra Saadi

J'ai 18 ans, en première année de licence de droit à l'université de Saint-Quentin. Citoyenne révoltée , pour moi Trappy blog est non seulement un moyen de partager mes expériences et de m'ouvrir à de nouvelles choses, mais aussi l'opportunité de montrer que Trappes ne se résume pas à l'image négative que certains médias véhiculent.