Trappes, une cité particulièrement sensible

0

Trappes est une cité ZUS, je confirme ! Mais, oui, elle est sensible à un point qu’on ne peut pas imaginer ! On ne peut pas y vivre sans avoir un cœur sensible. Ce 14 février à Trappes n’était pas pareil à ses précédents ! C’était la Saint-Valentin, oui, mais chez nous c’était « la Saint Solidarité ». En effet, un loto solidaire a eu lieu dans la salle Jean-Baptiste Clément à Trappes, à la faveur d’une jeune Trappiste atteinte d’une maladie orpheline. Marine, qui était avec nous à la soirée des réussites en tant que lauréate a besoin d’une opération coûtant 21 600 Euros. Lors de ce loto, nous avons pu récolter 2933 Euros ! Une somme qui nous a fait vraiment plaisir !

J’ai participé à cet événement comme organisatrice parmi d’autres bénévoles. J’étais pleine d’émotions, la plus remarquable étant la fierté d’être Trappiste, mais aussi d’avoir ressenti autant d’amour, de solidarité et surtout de responsabilité envers soi et les autres. Si je partage avec vous ce billet, c’est que je voudrais bien que vous sentiez la même chose, celle d’un amour profond pour sa ville qui vous laisse prêt à participer sans réfléchir à tous les événements qui peuvent changer son image.

Et comme j’étais contente quand à la fin Noureddine, l’animateur du loto, nous a confié le message d’Ali Rabeh, l’adjoint au Maire en charge de la jeunesse et des sports, nous annonçant qu’il y aura un autre loto solidaire organisé pour Marine, mais cette fois-ci dans un gymnase, pour permettre à tous les gens d’y participer.

Finalement, merci à mon sort qui m’a mis à Trappes pour que je sois fièrement Trappiste.

Partager sur :

Infos de l'auteur

Amina Mouhoub El Atmani

Fascinée par les belles lettres, égarée dans les rimes et amoureuse de Trappes, j'adore l'écriture en générale et la poésie en particulier. Master II littérature générale et comparée. Prix de poésie pour la francophonie en 2010 et prix Halaly de poésie en 2015.