Faut que le peuple français, on arrive à se reprendre en main, et on doit se faire entendre”

0

Comment les jeunes voient la politique ? Voici le regard de Zeynab (le prénom a été changé à sa demande), 17 ans, en terminale économique et sociale au lycée de la Plaine de Neauphle à Trappes.

Propos recueillis par Kandia Dramé

Si tu avais une baguette magique qu’est-ce que tu mettrais en place pour les jeunes ?

Bon ! Déjà, quelque chose de bête mais moi ça me tient à cœur, c’est la bourse au mérite. Parce que je ne suis pas boursière, et je ne sais pas pourquoi je n’ai pas le droit à la bourse. Mes parents, ils n’ont pas non plus des moyen de ouf, et du coup je pense que pour des élèves qui sont à minimum sérieux.. Enfin voilà, juste de 150 euros ça pourrait les aider pour acheter des manuels scolaires ou des trucs bêtes comme des fiches bristols et surtout les Annabac.

Si tu avais une baguette magique, qu’est-ce que tu mettrais en place pour l’ensemble des personnes habitant en France ?

Pour l’ensemble des personnes habitant en France, enfin, ceux qui travaillent surtout, je pense, j’aurais modifié le SMIC, parce qu’il est trop bas.

Il est de combien actuellement ?

Je sais pas, c’est pas 1 300 (rires) ? Parce que du coup, avant, il était vers 1 500, ça passait un peu mais maintenant, il est dans les 1 201 et il fait que de baisser d’années en années. Du coup bah ça a un mauvais impact sur l’économie en créant euh un choc d’offre et de demande négatives (rires) du coup le réhausser, bah ça permettrait du coup d’augmenter la consommation et donc d’augmenter l’investissement et bref, l’économie, elle fonctionnerait mieux en France. Un petit détail comme ça en fait ça pourrait régler pas mal de problème. Le chômage aussi.

(Note : En fait pour 35 heures le Smic mensuel brut est de 1539 euros, le smic mensuel net est de 1185 euros, et le montant du smic n’a pas baissé)

Est-ce que vous parlez parfois de ce que vous aimeriez améliorer en France avec des amis ?

En vrai, j’en parle que quand il y a vraiment des grosses polémiques. Mais en général je trouve qu’en France, la liberté d’expression, j’ai l’impression qu’on ne lui a pas posé des limites. Et à chaque fois, ça crée des problèmes et des affaires qui sont plus mises en valeurs que d’autres. C’est un principe qui est né durant la révolution française en 1789 (rires de fierté), du coup, c’est un des principes de la France. Mais, il y a des moments, où on a l’impression que les lois, en France, elles discriminent un peu certaines personnes, et que la « Liberté, Égalité, Fraternité » est mise en place à l’avantage de certains, et pas d’autres.

Même si aux yeux de la loi, le blasphème est légal et que par exemple, Mila, elle va insulter une religion, en l’occurrence la religion musulmane, ce sont les gens qui vont réagir par des menaces qui vont être punis. Je trouve que derrière le droit à insulter une religion il y a une hypocrisie parce c’est hypocrite de dire que les musulmans ne doivent pas se sentir visés. Au bout d’un moment ça devient trop. Dans l’émission « Balance ton poste », ils avaient fait un sondage et les statistiques étaient qu’un Français sur deux condamne le blasphème. Du coup, pour moi, juste à partir de ça, il faudrait revoir ça. J’sais pas, faire un référendum.

C’est quoi la politique pour toi ?

Pour moi, la politique, c’est un système qui s’est mis en place progressivement. En gros c’est, par certaines lois, mettre en place les principes et les valeurs d’un pays. Par exemple, en France, la liberté d’expression, c’est un principe majeur qui est valorisé à travers les lois.

Tu as quelle image de la politique ?

Moi, j’ai pas une bonne image de la politique. La politique, moi, je l’associe tout le temps à de la corruption, je sais pas pourquoi. Mais derrière la politique, pour moi il y’a toujours quelque chose de caché.

Donc, tu as une image négative de la politique ?

Ouais. A chaque fois qu’une politique est mise en place, c’est toujours la même chose. Il y a les discours qu’ils font pour qu’on vote pour eux, et à la fin, il y a toujours rien qui se met en place. Comme là par exemple, les grosses grèves qui ont eu lieu en décembre, le président, lui en attendant, ça change rien à sa vie. Lui, ça le touche pas vraiment, je pense qu’il a ses jets privés, des trucs comme ça. Il n’a pas réagi ! Pareil, pour l’affaire des gilets jaunes. Depuis le début, il a presque, jamais dit une fois le mot « gilet jaune ». A chaque fois, on ignore les problèmes de la société, au lieu de se regarder en face et de faire évoluer la société. Mais de toute façon, c’est pas que lui, c’est presque partout dans le monde. Après, vasi, je me dis aussi que ça ne doit pas être facile d’être à leur place, parce que de toute façon, on ne peut pas convaincre tout le monde. Mais après, pour moi, il y a un minimum à faire.

Tu regardes quelles émissions de débats à la télé ?

Bah…Déjà sur BFMTV, des fois, quand il y a des débats entre certains politiciens, Marine Le Pen, tout ça, de temps en temps, je regarde. Mais, un des débats que je regarde le plus, c’est « Balance ton poste », sur C8. Cyril Hanouna, c’est le seul qui, dans son émission représente la France, dans toute sa diversité. Et à chaque fois qu’il fait des débats, c’est vraiment sur des sujets utiles. Par exemple, la dernière fois, il avait invité la ministre qui lutte contre les discriminations. Ils avaient parlé justement du fait qu’il y a des entreprises qui n’acceptent pas les Noirs, les Arabes, etc. Peut-être que pour certains politiciens, ces sujets ne sont pas des priorités mais pour nous citoyens français, c’est ce qu’on vit tous les jours, surtout les gens issus de l’immigration. On sent la différence de traitement entre ce qu’ils appellent des Français de « pure souche » et des Français comme nous qui sommes Français mais issus de parents migrants. Si aux yeux des politiciens, on veut être un vrai Français, bah on doit ressembler à des gens comme Eric Zemmour. En fait, pour eux, devenir un bon Français, c’est changer de nom, renier ses origines alors que pas forcement. C’est parce qu’on ne renie pas ses origines qu’on ne peut pas être fiers d’être un bon Français. Et c’est justement à cause de ce genre de mentalité qu’on finit par ne plus aimer le pays dans lequel on est né et on vit, et qu’on ne veut plus participer à la politique. Du coup voilà, « Balance ton poste », c’est une émission que j’aime bien parce que, c’est celle qui parle vraiment des problèmes de société avec des gens, un peu inconnus, comme des médecins…

Quels sont les hommes et les femmes politiques que tu préfères ?

Moi, des hommes politiques récents, il y en a pas vraiment que je préfère. Mais des hommes politiques anciens, il y a Charles de Gaule. Pour moi, c’est un homme exemplaire, dans le sens où, il a toujours relevé la France de n’importe quelle situation. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a su manier la radio et faire en sorte que la France s’en sorte. Et pendant la crise de 58, il a réussi à mettre en place la Vème République et à devenir président. Il a toujours réussi à faire de la France un grand pays et justement je trouve ça dommage qu’il n’y ait plus de politiciens à la hauteur de De Gaulle.

Est-ce que tu t’imagines un jour te présenter à des élections ?

Bon ! Moi, personnellement, je ne m’imagine pas me présenter à des élections. Parce que j’ai conscience que la charge de travail est difficile et qu’on critique trop facilement. Mais, pour moi pour faire changer, il n’y a pas besoin forcement de passer par la politique. Par exemple, en Algérie, ils ont réussi à enlever du pouvoir Bouteflika sans forcément passer par un coup d’état. Le 2 avril, il est parti, et maintenant il y a un nouveau président. On ne doit pas pour moi se reposer que sur les politiques, parce que si on se repose que sur ça on n’ira jamais loin. Faut que le peuple français, on arrive à se reprendre en main, et on doit se faire entendre. De nos jours, en plus, c’est plus facile avec les réseaux sociaux. On a plus de chance de se faire entendre par tout le monde. Non, personnellement, je ne passerai pas par la politique. Et justement, les gens ne s’y intéressent plus.

Les élections municipales, tu sais c’est quand ?

Personnellement, je sais pas du tout. Étant mineure, j’avoue que en vrai je devrais m’y intéresser mais je ne sais pas.

Si tu étais majeure, voterais-tu ?

Oui quand je serai majeure je partirai voter parce que c’est important. Il y a des gens qui se sont battus pour avoir le droit de vote. Quitte à voter blanc, mais c’est mieux que de ne pas voter.

Propos recueillis par Kandia Dramé

Partager sur :

Infos de l'auteur

Avatar