Energy Drink Masterclass

0

Certains sportifs se dopent aux hormones de croissance. Aujourd’hui vendredi 4 mars j’ai dopé mon esprit et ma motivation en participant à une MasterClass donnée par le fondateur du Bondy Blog, Mohamed Hamidi, au centre Georges Pompidou dans le cadre de la semaine Bondy Blog.

J’ai pris le train à la gare de La Verrière avec Amara, bloggeur au Trappy Blog, puis Mehdi fondateur de ce même Trappy Blog nous a rejoints directement au centre. Lorsque nous sommes arrivés nous avons rencontré Nordine Nabili rédacteur en chef du Bondy Blog, qui nous a expliqué le déroulement de l’atelier et nous a accompagnés dans la salle très design du studio 13 – 16. Lorsque nous sommes arrivés l’atelier avait déjà commencé. Je me suis installé autour de la table. Le dernier film de l’auteur “La vache” nous était présenté par un membre de l’équipe du centre Pompidou, et nous nous sommes mis à travailler sur des extraits de scène du film, autour du « séquencier », différent du scénario. Le séquencier, c’est l’écriture en séquences simples du scénario, sans les dialogues. Il est plus élaboré que le synopsis mais moins détaillé que le scénario. Il permet de présenter son œuvre à des boites de production. Donc la séquence “37”, “38”, “39” du film nous ont été présentées sous format vidéo, et à partir de là nous devions écrire le séquencier. Par exemple : « scène 37 . De jour, en extérieur, dans un jardin, Fatah ouvre la porte d’un air content et discute avec Phillipe, qui lui a l’air contrarié, et est en train de fumer en promenant son chien.”

L’exercice terminé Mohamed Hamidi a proposé d’échanger avec les présents. Ainsi chacun posa les questions qu’il souhaitait. Moi j’ai posé deux questions : la première consistait à savoir comment il était passé de l’écriture littéraire à l’écriture du film ? En effet, il avait écrit quelques années auparavant un récit appelé “né quelque part” (film qu’il réalisera par la suite) sur lequel Jamel Debbouze était tombé et qu’il avait apprécié. Il décida de le produire. Il rajouta que cette transition vers le monde du cinéma était un pur hasard, qu’il avait précédemment la fibre littéraire et artistique, et qu’une opportunité s’était présentée à lui alors qu’il avait déjà une trentaine d’année. Ma deuxième question concernait les conseils qu’il pouvait nous donner pour notre travail au Trappy Blog. Il me proposa d’en parler après l’atelier.

Après l’atelier Mohamed Hamidi était quelque peu occupé. Je décidai alors, en attendant, de discuter avec un jeune blogger du Bondy Blog. Il me partagea son expérience, notamment l’évolution de son écriture, d’une écriture personnelle vers une écriture plus journalistique orientée vers les sujets d’actualité. Ce qui est intéressant avec ce bloggeur, c’est qu’il vient d’un quartier parisien mais qu’il avait envie de casser les clichés, en expliquant que tous les parisiens n’avaient pas la chance d’aller en vacances, que lui-même passait ses vacances à Paris, et que dans ce domaine sa situation ressemblait fort à celle des gens des quartiers populaires.

Enfin nous avons pu discuter avec Mohamed qui nous a écoutés attentivement, questionnés sur notre projet, avant de nous distiller quelques conseils, comme l’idée de créer une école du blog qui accueillerait des masterclass une fois par mois pour former les bloggers, ou bien encore de faire des réunions hebdomadaires, de créer des partenariats (Le Bondy Blog a décollé notamment grâce à un partenariat avec Yahoo). Vraiment ce fut une rencontre très très riche, dont je ressors foisonnant d’idées, et avec une énergie que j’ai envie de transmettre dans cette initiative qu’est le Trappy Blog.

Ainsi, j’ai énormément appris en ce qui concerne la gestion de projet, la structuration de projet, la réalisation de partenariats, le développement de réseaux. Mais j’ai également apprécié l’échange de pratiques avec les bloggers du Bondy Blog que nous aurons peut être la chance de rencontrer mardi prochain…

Partager sur :

Infos de l'auteur

Makan Fofana

Habitant du quartier du Bois de l'Etang à La Verrière, ancien étudiant à la Sorbonne Nouvelle en Licence Langue Littérature et civilisation, écrivain à mes heures perdues, amateur de philosophie, de spiritualité et du monde de l'entreprise. A travers ce blog je souhaite favoriser de nouvelles initiatives dans le quartier.