A l’école du blog avec Nassira El Moaddem

0

Le Samedi 12 Mars avait lieu une nouvelle « Ecole du blog » dans les locaux du Bondy Blog. Makan, Dikra, Mehdi et moi avons retrouvé l’équipe du Bondy Blog autour d’une grande table couverte de journaux. Nous avons reçu comme invitée la journaliste Nassira El Moaddem, qui a commencé par nous raconter son parcours, extrêmement riche : d’abord diplômée de Sciences-Po Grenoble, spécialiste du Moyen-Orient et de la Turquie, elle rejoint le Bondy Blog en 2008. Elle est ensuite diplômée de l’ESJ Lille en 2012 et interroge des hommes et femmes politiques dans un café dans le cadre du « Bondy Blog Café ». Elle devient journaliste économique et social sur sa chaîne I-Télé et journaliste enquêtrice pour « l’oeil du 20h » sur France 2. Elle décide enfin, en 2016, de travailler en freelance.

Son parcours, son expérience ont suscité beaucoup de questions. Nous avons ainsi pu débattre sur des problématiques importantes du monde journalistique. Nous nous sommes par exemple demandés ce que devait être le travail d’un journaliste : un « accompagnement » de l’actualité par le biais des différents médias existants ou bien la création d’une actualité ? Nous avons également abordé les questions des baisses d’audience et de l’augmentation de la moyenne d’âge des téléspectateurs des JT, qui est aujourd’hui de 55 ans. Nous avons enfin évoqué la surinformation que nous connaissons aujourd’hui par le biais des réseaux sociaux.

Nous avons terminé cet atelier par un petit exercice pratique . La journaliste nous a diffusé un extrait d’un débat politique dans le but de nous interroger sur le rôle de l’animatrice dans ce débat. Nous avons ainsi mis en évidence une tâche importante dans le métier de journaliste et d’animateur, du fait de l’impact des médias sur la population : la maîtrise des propos des différents invités sur une antenne. Nous avons en effet pu constater que la journaliste laissait Eric Zemmour, personnalité marquante dans le monde du journalisme, évoquer une théorie du « grand remplacement », théorie selon laquelle il existerait des zones entières du territoire où les Français dits « de souche » sont devenus minoritaires et ont même parfois totalement disparu, remplacés par des immigrés ou des Français issus de l’immigration. Or cette théorie devrait être vérifiée par des statistiques avant de pouvoir être affirmée, vérification des sources que ne lui demande à aucun moment la journaliste.

Cet atelier a été pour moi d’une grande richesse. Il m’a en effet permis de mieux comprendre le fonctionnement du monde journalistique et de poser un regard plus critique sur l’information que peuvent nous apporter les médias et sur le devoir d’informer qu’à un(e) journaliste. J’ai été ravie de découvrir une forte personnalité dont je partage la vision d’un journalisme indépendant, dans lequel un journaliste est à la fois enquêteur et auteur.

Katia Nunes

Partager sur :

Infos de l'auteur

Katia Nunès

Versaillaise qui vit maintenant à Guyancourt, amatrice d'arts en tout genre qui aime aussi parler de société, d'éducation et d'inégalités. Curieuse de tout et qui aime apprendre des autres, le Trappy Blog est pour moi un moyen de partager mes expériences et les questions que je peux me poser.